La biodiversité en Poitou-Charentes

     

Réserves biologiques domaniales forestières

En application de la loi n°91-5 du 3 janvier 1991, les réserves biologiques domaniales forestières relèvent d’une convention établie par le Ministère chargé de l’environnement, le Ministère chargé de l’agriculture et de la forêt, et l’Office National des Forêts (ONF). Un arrêté d’aménagement met ensuite en place la gestion de la réserve.

Comme tous les espaces protégés, de telles réserves ont pour mission la protection de milieux forestiers (faune, flore et autres ressources naturelles) riches, rares ou fragiles. Le statut de réserve biologique domaniale s’applique sur le domaine forestier de l’Etat, géré par l’ONF. Le projet de création de la réserve est élaboré par l’ONF à partir d’études scientifiques préalables.

Une réserve biologique domaniale peut être intégrale (fermeture au public ; pas d’opérations sylvicoles) ou dirigée (contrôle de la fréquentation et réglementation des activités sylvicoles).

Le statut de réserve biologique forestière s’applique sur les forêts non domaniales, appartenant aux communes, départements, régions ou établissements publics et qui relèvent du régime forestier (gérées par l’ONF). Le projet de création de la réserve est à l’initiative du propriétaire de la forêt. L’ONF réalise ensuite une étude dont les conclusions sont présentées au propriétaire, qu’il transmet ensuite aux Ministères.

Forêt Domaniale de Trousse Chemise

Actuellement en Poitou-Charentes, il n’existe qu’une seule réserve biologique forestière en région :

  • La réserve biologique domaniale de Trousse-Chemise en forêt domaniale de l’Ile de Ré (25,80 ha)
Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations