La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Actualités des partenaires > Quand les acteurs du marais Atlantique s’impliquent dans la recherche

Quand les acteurs du marais Atlantique s’impliquent dans la recherche

Les acteurs locaux du marais Atlantique ont été associés à la définition du projet scientifique de l’unité expérimentale de l’INRA à Saint-Laurent de la Prée (17) via l’organisation d’un "jeu de territoire".

Cette unité conduit, à l’échelle de sa ferme, l’expérimentation d’un système de polyculture-élevage durable, capable de concilier des objectifs de production agricole et de préservation de l’environnement.

Elle travaille donc de manière étroite avec les agriculteurs et les acteurs de l’environnement qu’elle a associé pour définir ensemble leur prochain projet d’unité pour les 5-10 ans à venir. L’objectif était de discuter collectivement des évolutions possibles du territoire et de la place de la recherche et de l’Inra pour accompagner ces évolutions.

Pour organiser ces échanges, l’unité expérimentale a utilisé la méthode du "Jeu de territoire" développé à l’UMR Métafort. Ce jeu, construit autour d’une vision partagée du territoire, favorise les échanges, l’expression de points de vue parfois divergents et la confrontation des idées. Organisé le 10 mai 2016, ce "jeu de territoire" a réuni les agents de l’unité, des scientifiques du département Sciences pour l’Action et le Développement (SAD) et les partenaires locaux (éleveurs, agriculteurs, Parc naturel régional, Communauté de commune, etc.).

Les objectifs de la journée étaient de réaliser un diagnostic du contexte de l’agriculture dans les marais charentais aujourd’hui et de dresser des pistes d’évolution possible de ce contexte dans les 15-20 ans à venir.

En savoir plus sur le site de l’INRA

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations