La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Actualités des partenaires > Oiseaux : bilan du suivi des échouages de février 2016

Oiseaux : bilan du suivi des échouages de février 2016

L’équipe de Faune-Charente-Maritime et la LPO Charente-Maritime remercient chaleureusement les trente bénévoles qui se sont investis dans la recherche des oiseaux échoués sur notre littoral les 20 et 21 février derniers.

Durant ce week-end de prospections, 36 oiseaux ont été découverts, ce qui est bien moins qu’en janvier, où 103 cadavres avaient été retrouvés. Le fait que le comptage ait eu lieu en décalé par rapport aux tempêtes explique en partie cette différence.

La plupart des secteurs ont été bien couverts, à l’exception de l’île d’Aix. Dans l’ensemble, les plages entre La Rochelle et Marennes ainsi que la côte méridionale de l’île d’Oléron sont les sites les mieux suivis.

Au total, 11 espèces Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile. ont pu être identifiées. Celles qui ont été le plus touchées par les tempêtes sont le Fou de Bassan (25 % des effectifs), les Laridés (25 %) et Alcidés (33 %). Une Corneille noire, une Bernache à ventre sombre, un Héron cendré et quelques dauphins figurent aussi parmi les autres espèces retrouvées échouées. Aucune cause de mortalité n’a pu être déterminée.

Après la découverte d’un Cormoran huppé le mois dernier à Yves, 3 cadavres de Macareux moines ont été signalés ce mois-ci. Hormis les cas d’échouages exceptionnels comme ceux de 2014, l’espèce est très rare sur le littoral de Charente-Maritime.

Le principal intérêt d’un tel suivi est qu’il permet désormais, grâce à une forte mobilisation bénévole, de garantir une veille pérenne des échouages d’oiseaux sur nos côtes et de pouvoir éventuellement comparer les résultats avec ceux des départements voisins.

Le résultat détaillé de l’opération peut être téléchargé au format PDF.

Guillaume Martin pour l’équipe de Faune-Charente-Maritime

Pour en savoir plus, consultez Faune Charente-Maritime

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations