La biodiversité en Poitou-Charentes

     

Les grandes cultures

Les paysages de plaines de champs ouverts de Poitou-Charentes S’opposant à la petite culture vivrière par ses pratiques, ses techniques culturales et les revenus qu’elle induit, la grande culture a pour objectifs le commerce et l’exportation par le biais d’une production unique sur une grande surface, constituant alors des zones d’openfield.
Entre 1990 et 2008, la surface de cultures céréalières a augmenté de 114 200 ha (Source : Agreste Poitou-Charentes, 2009).

La plaine céréalière des Deux-Sèvres (plaine de Thouars, Niort, et le plateau Mellois) s’étend sur 200 000 ha. La partie nord-ouest du département de la Vienne est une zone de plaine agricole. Centrée sur les villes de Mirebeau et Neuville, elle se prolonge à l’ouest dans les Deux-Sèvres et au nord dans le Maine et Loire.

En Poitou-Charentes, où 7 agriculteurs sur 10 produisent des céréales, le regroupement des exploitations et la mécanisation ont conduit à une spécialisation aux dépens de la polyculture.
Avec 17 210 exploitations professionnelles en 2007, la région Poitou-Charentes a perdu plus de la moitié de ses exploitations agricoles professionnelles en un quart de siècle. Dans le même temps, la surface agricole utilisée reste stable. Conséquence directe, la surface moyenne de ces exploitations a doublé et s’élève aujourd’hui à 93
hectares (Source : Agreste Poitou-Charentes, 2009).

Lire la suite...

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations