La biodiversité en Poitou-Charentes

     

Les Réserves naturelles en Poitou-Charentes

Réserves Naturelles Nationales

En application de la loi n°76-629 du 10 juillet 1976 (art. L.242-1 et suivants du Code rural), les réserves naturelles nationales sont des territoires classés quand la conservation du milieu présente une importance particulière et/ou qu’il convient de le soustraire à toute intervention artificielle susceptible de le dégrader. L’objectif peut être
la conservation de la faune, de la flore, du sol, des eaux, de gisements, de fouilles archéologiques, etc.
Les propriétés privées présentant un intérêt écologique peuvent alors être agréées comme « réserves naturelle nationales ». Le classement peut affecter également le domaine public maritime et les eaux territoriales françaises. Des réserves naturelles nationales peuvent être créées suivant l’article 8 bis de la loi du 2 mai 1930. Elles sont créées à l’initiative du ministre chargé de la protection de la nature (EIDER- IFEN, 2001).

En octobre 2015, le Poitou-Charentes abrite 7 réserves naturelles couvrant 9 296 hectares, elles sont réparties dans les quatre départements :

- La Charente-Maritime en compte quatre :

  • La réserve naturelle de Moëze-Oléron : vasières marines et estran, dunes ; hivernage et étape migratoire sur 6 720ha
  • La réserve naturelle de Lilleau des Niges : reposoir de marée haute et bassins de nidification Site de nidification Site où un oiseau va pouvoir construire son nid. en marais sur 121 ha
  • La réserve naturelle de la Baie de l’Aiguillon : vasières littorales ; étape migratoire et hivernage d’oiseaux d’eau sur 2 600 ha
  • La réserve naturelle du Marais d’Yves : lagune arrière dunaire ; étape migratoire sur 192 ha

- Les Deux-Sèvres en compte une seule :

  • La réserve naturelle géologique du Toarcien : formation riche en fossiles et coupe-type de l’étage Toarcien ; c’est la plus petite réserve de France (0,61 ha)

- On en retrouve une également dans la Vienne :

  • La réserve naturelle du Pinail : zone humide et lande pour flore et faune aquatiques sur 135 ha.

- Et la Charente en compte une dernière :

  • La réserve naturelle de l’Astroblème de Rochechouart-Chassenon : cratère d’impact météoritique ayant subi l’érosion ; site de 50 hectares majoritairement situé en Haute-Vienne.

Réserves Naturelles Régionales

La loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité (décret n°2005-491 du 18 mai- 2005) a confié aux Régions le pouvoir de disposer d’outils réglementaires semblables à ceux de l’État pour protéger et gérer des espaces naturels, en complémentarité et cohérence avec d’autres systèmes de
protection du patrimoine naturel.
La loi a institué des Réserves Naturelles Régionales (RNR), dont l’initiative de classement, l’organisation et la gestion sont confiées aux Régions. Elles constituent, de ce fait, une reconnaissance du rôle des Régions en matière de préservation et de gestion des milieux naturels.

Afin de protéger la faune et la flore remarquable sur son territoire, la Région Poitou-Charentes s’est dotée de l’outil Réserve Naturelle Régionale (RNR) depuis janvier 2010. Sur la base d’un consensus local, les RNR permettent, par la mise en place d’une réglementation, de protéger un site et d’assurer sur le long terme la conservation de ses richesses patrimoniales. Elles ont aussi vocation à développer l’éducation, la sensibilisation à l’environnement.

En Poitou-Charentes, il existait 6 Réserves Naturelles Volontaires (EX-RNV). En 2010, la Région leur a proposé d’initier une démarche de classement pour devenir des Réserves Naturelles Régionales Poitou-Charentes. Ces 6 ex-RNV couvraient 280 ha et se répartissaient dans deux départements :

- En Charente-Maritime :

  • Le Marais de Tasdon (18,5 ha) et Le Marais de Pampin (25,4 ha) ont été créées à l’initiative de la Ville de La Rochelle qui les gère.
  • Le Château Gaillard (55 ha) et La Massone (82 ha) sont des propriétés privées gérées par Nature Environnement-17.

- En Charente :

  • La Vallée de la Renaudie (82 ha), propriété de la communauté de communes du Seuil Charente-Périgord.
  • Les Chaumes de Séverins (16,5 ha), propriété du cimentier Lafarge.

En juin 2017, l’ex-Poitou-Charentes compte désormais 3 Réserves Naturelles Régionales :

  • La réserve naturelle régionale de la Massonne (99,14 ha) en Charente-Maritime. Elle comprend des zones humides, des landes, des boisements diversifiés, prairies et coteaux secs. Cette réserve est gérée par Nature Environnement 17 et la LPO.
  • La réserve naturelle régionale de la Vallée de la Renaudie (73,43 ha) en Charente. Elle abrite une mosaïque diversifiée de milieux originaux : végétations rupestres, sols alluviaux ayant permis la croissance d’une aulnaie-frênaie, prairies mésophile à hygrophile. Cette réserve est gérée par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Poitou-Charentes.

Renseignez-vous auprès des experts du réseau


  • Logo Réserve Naturelle du Pinail

  • Logo Nature Environnement 17
Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations