La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > NATURE EN TOUT SENS > A la Une ! > Le "Rhino" réapparaît en Poitou-Charentes

Le "Rhino" réapparaît en Poitou-Charentes

Le "Rhino" réapparaît en Poitou-Charentes

Le Rhinocéros Oryctes nasicornis, le plus gros des coléoptères de France, fait sa réapparition en Poitou-Charentes grâce au tas de compost Compost Transformation, en présence d’eau et d’oxygène, de déchets organiques par des micro-organismes (champignons microscopiques, bactéries…), des vers de terre, etc. en un produit comparable à l’humus utile en agriculture et en jardinage : le compost. Le compostage peut se pratiquer dans des installations collectives (plates-formes de compostage) ou individuellement dans le jardin (compostage en tas ou en composteur) (ADEME [2], 2000).  !

A l’état larvaire, le rhinocéros vit essentiellement sous les vieux arbres tombés au sol et en voie de décomposition. Un habitat devenu rare dans les forêts de la région. Mais grâce à la multiplication des tas de compost, cette espèce Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile. réapparaît dans les jardins après plusieurs décennies.

Vous pouvez faire part de vos observations concernant cette espèce, et d’autres coléoptères, par courriel auprès de Faune-Charente Maritime.

Plus d’informations sur le site de Faune-Charente Maritime

Rhinocéros Oryctes nasicornis

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations