La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Anciens articles > La perdrix grise

La perdrix grise

origine de l’information : Fédération Régionale des Chasseurs Poitou-charentes

Description

Poids moyen : 310 à 455 g
Longueur : 29 à 31 cm
Envergure : de 45 à 48 cm

Vidéo de la perdrix grise

Le mâle est appelé coq, la femelle poule et le jeune, perdreau.
Le corps est rond, les ailes courtes, larges et arrondies, le cou court.

Plumage du mâle : le dos est gris barré de noir et de marron, la poitrine et les cotés de cou gris cendré finement barré de noir, les flancs gris barrés verticalement de brun roux. Le ventre est blanc avec une tâche marron en forme de fer à cheval. Front, joues et gorge roux orangé.

Plumage de la femelle ; identique au mâle, mais les couleurs sont plus ternes, la tache en forme de fer à cheval absente ou peu marquée.

Classe : Oiseaux
Ordre : Galliformes
Famille : Phasianidés
Espèce Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile.  : Perdix perdix

Habitudes de vie

Habitat

Les zones de plaines cultivées ouvertes, comportant une alternance de prairies, pâtures, cultures entrecoupées de haies, friches et de chemins de terre.

Alimentation

Le régime alimentaire est essentiellement herbivore. Il varie selon les saisons ; grains et graines dominent en été et en automne, feuilles et tiges vertes, en petits fragments découpés, en hiver et en automne. Les plantes cultivées et les adventices sont régulièrement consommées tout au long de l’année. Les jeunes, au cours des dix premiers jours, consomment exclusivement de la nourriture animale, essentiellement des fourmis, des pucerons, des coléoptères et des larves de papillons.

Reproduction

Les femelles peuvent effectuer trois pontes : la première vers le début du mois de juin de 15 œufs environ, une seconde, s’il y a destruction de la première, de 12 œufs en moyenne et une troisième peut se produire en cas de destruction de la deuxième ponte, de 8 œufs en moyenne. Les femelles couvent 24 jours. Elles nidifient en préférence dans les zones herbacées incultes ou, à défaut, dans les 30 premiers mètres des champs de céréales à paille ou de cultures fourragères pour peu que la végétation ait au moins 30 cm de haut.

Emploi du temps – Territoire – Communication

Fin d’hiver début printemps, les perdrix vivent en couple et défendent leur territoire. En fin d’été, les jeunes restent avec leurs parents ; des couples sans jeunes ou d’autres familles peuvent s’y associer pour former une compagnie. Cette compagnie ne se dispersera qu’en fin d’hiver.

Localisation, Survie

L’aire de répartition de la perdrix grise en France semble liée aux conditions climatiques. Il ne faut pas qu’il fasse trop chaud et trop sec en été. Incontestablement, en ce début du millénaire, les chasseurs gèrent mieux la perdrix grise. Toutefois, il ne faudrait pas croire que l’embellie constatée soit définitive. L’agriculture moderne, les prédateurs naturels de l’espèce, les méfaits des intempéries, les prélèvements abusifs et les lâchers massifs d’oiseaux issus d’élevages sont autant de points néfastes à la sauvegarde des populations naturelles.

Bibliographie

La Perdrix Grise. Marcel BIRKAN , Michel JACOB (Hatier Faune Sauvage)
Les oiseaux d’Europe. Lars JONSSON. Nathan
Guide des oiseaux d’Europe. PETERSON. Delachaux & Niestlé
Faune de France. Nathan

Si vous souhaitez plus d’informations sur les différentes espèces vivant dans la plaine consultez les autres fiches

La caille des blés
Le lièvre commun
L’œdicnème criard
L’outarde canepetière

Découvrez les animaux des autres espaces naturels

La forêt
Le bocage
Les marais
La plaine
Le fleuve
La mer
Les habitations
Les vignes

Menu

Carte régionale et les différents milieux
Les différents milieux et les espèces (fiches d’identité)
Arbres, feuilles et fruits
Traces et indices
Balade en forêt à la rencontre des grands mammifères sauvages
Calendrier des quatre saisons
Code de conduite du promeneur
S’habiller pour la promenade
Observer et photographier les animaux
Chasser en Poitou-Charentes
Contacts

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations