La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Anciens articles > La chouette effraie

La chouette effraie

origine de l’information : Fédération Régionale des Chasseurs Poitou-charentes

Description

Appelée aussi « Effraie des clochers » et « Dame blanche « 

Taille : 28 à 35 cm
Envergure : 91 à 95 cm
Poids : 240 à 310g
Longévité : 21 ans

Disque facial blanc argenté cerné de brun, avec tache roussâtre devant l’œil.
Dessus jaune roussâtre, dessous blanc argenté, souvent tacheté de brun à la poitrine et au flanc. Pattes blanches.
Rémiges ( plumes d’ailes ) blanches à la base et jaune roussâtre marbré de gris. Rectrices roussâtres barrées de brun.
Bec crochu.

Classe :Oiseaux
Ordre : Strigiformes
Famille : Strigidae
Espèce Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile.  : Chouette effraie Tyto alba

Habitudes de vie

Habitat

La chouette fréquente les milieux qui offrant l’alternance de terrains dégagés , bois clairs et bosquets et de lieux où elle se retire ( greniers, ruines ou clochers d’églises)

Alimentation

L’effraie chasse les petits rongeurs en effectuant des parcours réguliers et s’arrête sur les meilleurs postes d’affût. Les proies sont ingérées le plus souvent telles quelles.
Une pelote de rejection est évacuée environ trois heures après le repas. La consommation quotidienne d’un adulte avoisine les 100g.

Pelote de rejection. <br> © Fédération régionale des Chasseurs du Poitou-Charentes

Reproduction

Les œufs, au nombre de 7, sont pondus à même le plancher parmi les pelotes en décomposition. La femelle couve pendant plus d’un mois et les deux parents nourrissent les petits après leur éclosion.
Trois mois après leur naissance, les jeunes quittent les lieux pour « s’établir » ailleurs.

Emploi du temps

Active durant la nuit et parfois en journée l’hiver.
Solitaire.
On la rencontre toute l’année, elle se déplace peu.

Localisation, survie

Présente dans toute la France
Cette espèce est très sensible aux fluctuations cycliques des campagnols dont dépend sa reproduction.
Les effraies sont victimes des lignes électriques mais surtout de la circulation routière.

Espèce protégée

Bibliographie

Les oiseaux d’Europe. Lars Jonsson. Edition Nathan
Guide des oiseaux d’Europe. Peterson. Delachaux & Niestlé
Faune de France. Nathan

Si vous souhaitez plus d’informations sur les différentes espèces vivant près des habitations consultez les autres fiches

La corneille noire
La fouine
Le merle noir
La mésange bleue
Le moineau domestique
La pie bavarde
La pipistrelle commune
La tourterelle Turque

Découvrez les animaux des autres espaces naturels

La forêt
Le bocage
Les marais
La plaine
Le fleuve
La mer
Les habitations
Les vignes

Menu

Carte régionale et les différents milieux
Les différents milieux et les espèces (fiches d’identité)
Arbres, feuilles et fruits
Traces et indices
Balade en forêt à la rencontre des grands mammifères sauvages
Calendrier des quatre saisons
Code de conduite du promeneur
S’habiller pour la promenade
Observer et photographier les animaux
Chasser en Poitou-Charentes
Contacts

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations