La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Biodiversité en région > Outils de protection > Les conventions internationales > La Convention sur la Diversité Biologique - CDB

La Convention sur la Diversité Biologique - CDB

Logo de la Convention sur la Diversité Biologique La Convention sur la Diversité Biologique (CDB) est signée le 5 Juin 1992, par plusieurs pays lors de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement lors du « Sommet de la terre » à Rio.
La CDB est restée ouverte à la signature jusque fin Octobre 1993. A la fin de cette période, 168 pays l’ont ratifiée.

C’ est un instrument juridique international dont les principaux objectifs sont :

  • La conservation de la diversité biologique.
  • L’utilisation durable des ressources.
  • Le partage juste et efficace des ressources en diversité génétique.

Au travers de ces objectifs deux grands protocoles ont été approuvés pour renforcer les actions de la CDB :

  • Le protocole de Cartegena pour la prévention des risques biotechnologiques, entré en vigueur en 2003.
  • Le protocole de Nagoya pour l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable entre les pays, entré en vigueur en 2011.

Au niveau international, les pays échangent leurs pratiques utilisées, leurs règles instaurées, leurs technologies, au cours de différentes conférences.
Au niveau national, il s’agit d’instaurer des guides ou des règles d’utilisation des ressources ainsi que des contrôles.

En France, la CDB a donné lieu à la mise en place du Plan d’action et Stratégie Nationale de la Biodiversité.

En Poitou-Charentes, le Réseau des Partenaires et Acteurs du Patrimoine Naturel (RPAPN) émane également de la volonté des acteurs de préserver la biodiversité.

Pour en savoir plus :

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations