La biodiversité en Poitou-Charentes

     

La Convention de Washington - CITES

Logo CITES La Convention sur le commerce international des espèces Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile. de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, connue par son sigle CITES ou encore comme la Convention de Washington, est un accord international conclu entre plus de 160 États. Entrée en vigueur le 1er juillet 1975, elle a été ratifiée par la France en 1978.
Elle a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens vivants ou morts d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.
La CITES ne tient pas lieu de loi nationale, mais constitue plutôt un cadre que chaque partie doit respecter : pour cela, chacune doit adopter une législation.

Civette d'Afrique Quelques 5 000 espèces animales et 28 000 espèces végétales sauvages sont ainsi protégées par la CITES de la surexploitation (à des degrés divers) visant à alimenter le commerce international. Ces espèces sont inscrites à l’une des trois annexes de la Convention selon le degré de protection dont elles ont besoin :

  • L’Annexe I comprend toutes les espèces menacées d’extinction. Le commerce de leurs spécimens n’est autorisé que dans des conditions exceptionnelles.
  • L’Annexe II comprend toutes les espèces qui ne sont pas nécessairement menacées d’extinction mais dont le commerce des spécimens doit être réglementé pour éviter une exploitation incompatible avec leur survie.
  • L’Annexe III comprend toutes les espèces protégées dans un pays qui a demandé aux autres parties adhérentes à la CITES leur assistance pour en contrôler le commerce.

Pour en savoir plus :

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations