La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Anciens articles > L’écureuil roux

L’écureuil roux

Description

« Un petit animal roux à l’impressionnante queue touffue"

Longueur : 36 à 45cm dont 16cm pour la queue
Poids : 250 à 480g
Longévité : 8 à 12 ans

Corps allongé, oreilles pointues terminées par un pinceau de poils
Queue touffue
Pattes postérieures plus longues que les antérieures
Gros yeux noirs

Le pelage est épais, de coloration variable
La tête et le dos sont uniformément roux, brun ou noirâtre
Le ventre et la gorge sont toujours blancs

Animal très souple et gracieux, d’une agilité remarquable

Classe : Mammifères Mammifère Classe de vertébrés supérieurs homéothermes ("à température constante"), portant des mamelles.
Ordre : Rongeurs
Famille : Sciuridés
Espèce Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile.  : Ecureuil - (Sciurus vulgaris)

Habitudes de vie

Habitat

L’écureuil est à l’aise dans les bois de feuillus, les forêts mixtes, les parcs, les jardins et parfois très proche de l’habitation humaine

Alimentation : un gourmand très habile

Composée principalement de graines ( faines, noisettes, noix, cônes d’épicéa ou de sapin), de bourgeons, de baies, de fruits et de champignons
Consomme également des escargots, des insectes et des œufs.
Sa route est jalonnée de cachettes.

Reste du repas d'un écureuil<br>© Fédération régionale des Chasseurs du Poitou-Charentes

Reproduction

Accouplement : de janvier à avril
Gestation : 38 ou 39 jours
La femelle élève 2 portées par an de 2 à 5 petits
Poids des jeunes à la naissance : 8 à 12g
Les petits sont allaités durant 8 à 10 semaines

Emploi du temps

Animal diurne
Arboricole, l’écureuil grimpe très bien aux arbres et saute avec agilité de branches en branches
Solitaire en dehors de la reproduction
Passe la nuit dans un nid en forme de boule composé de branchettes et garni de mousse ou d’écorces
En automne, il fait des provisions qu’il retrouvera l’hiver
N’hiberne pas

Localisation, Survie

Espèce protégée
Présent dans toute la France, sauf dans certaines îles ( Corse…)
Son abondance varie selon les années

On remarque une certaine régression, surtout dans l’Ouest de la France

On le rencontre jusqu’à 2000m d’altitude en limite supérieure des forêts

Bibliographie

Guide des traces. Delachaux & Niestlé
Mammifères sauvages d’Europe. R. Hainard.
Traces d’animaux. Bordas
Traces et indices d’animaux. ONF
Indices et traces des animaux sauvages. Crépin Leblond
La forêt milieu vivant. Bordas

Si vous souhaitez plus d’informations sur les différentes espèces vivant en forêt consultez les autres fiches

La bécasse des bois
Le blaireau
Le cerf élaphe
Le chevreuil
La chouette hulotte
Le geai des chênes
La genette
Le loup
La martre
Le renard
Le sanglier

Découvrez les animaux des autres espaces naturels

La forêt
Le bocage
Les marais
La plaine
Le fleuve
La mer
Les habitations
Les vignes

Menu

Carte régionale et les différents milieux
Les différents milieux et les espèces (fiches d’identité)
Arbres, feuilles et fruits
Traces et indices
Balade en forêt à la rencontre des grands mammifères sauvages
Calendrier des quatre saisons
Code de conduite du promeneur
S’habiller pour la promenade
Observer et photographier les animaux
Chasser en Poitou-Charentes
Contacts

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations