La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Anciens articles > L’écrevisse à pattes blanches

L’écrevisse à pattes blanches

origine de l’information : Fédération Régionale des Chasseurs Poitou-charentes

Description

Longueur : 5 à 12 cm
Longévité : 12 ans

Corps allongé et aplati.
une carapace couvre la tête et le thorax, l’abdomen est assez long.
la queue aplatie est en forme d’éventail. les yeux sont portés par un pédoncule mobile.
Les antennes sont assez longues.
5 paires de pattes.
Corps grisâtre ou brunâtre.
Pinces blanches sur leur face ventrale.

Classe : Crustacés
Ordre : Décapodes
Espèce Espèce Groupe d’individus qui ont la possibilité de se reproduire entre eux dans la nature et dont la descendance est fertile.  : Austropotamobius pallipes

Habitudes de vie

Habitat

Rivières et ruisseaux souvent à courant rapide, étangs, mares.
L’écrevisse a besoin d’abris multiples et variés (cailloux, bois morts, herbiers, racines…)

Alimentation

Omnivore et opportuniste.

Le régime alimentaire est surtout constitué de petits invertébrés (vers, mollusques, insectes, larves…) et de végétaux en décomposition (feuilles mortes).
On remarque parfois un cannibalisme à l’égard des jeunes.

Reproduction

Accouplement en automne, les œufs sont pondus quelques semaines plus tard.
Ils restent accrochés à la femelle qui les incube pendant 6-9 mois.
Eclosion au printemps.
Les juvéniles restent accrochés aux pattes abdominales de leur mère.

Emploi du temps

Active dès le moi de mai.
Se déplace en marchant au fond de l’eau.
grégaire suaf après l’accouplement où les femelles s’isolent.
Nocturne.
L’écrevisse mue Mue Processus permettant aux reptiles de se débarrasser de leur peau et d’en fabriquer une nouvelle plus grande. Pour les arthropodes, on parle d’exosquelette. deux fois par an.
Le corps de l’animal peut ainsi croître.

Localisation

Répandue dans toute l’Europe de l’Ouest mais en régression.
Son aire de répartition a été influencée par l’homme (lâchers).
En France on la rencontre surtout dans la moitié sud.

Cause de mortalité :

- pollution Pollution Dégradation de la qualité d’un produit ou d’un milieu qui affecte son aptitude à certains usages ou à servir de support à la vie de certains organismes. des ruisseaux
- prédation des jeunes (anguilles, perches, héron)
- dégradation des ruisseaux (curage, recalibrage…)
- introduction de l’écrevisse américaine qui prolifère (plus féconde, plus agressive, moins exigeante…)

Espèce menacée.

Bibliographie

La faune de France. Nathan
Gestion forestière. JC Rameau, Institut pour le développement forestier.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les différentes espèces vivant dans le fleuve consultez les autres fiches

Le brochet
Le râle des genêts
Le vison d’Europe

Découvrez les animaux des autres espaces naturels

La forêt
Le bocage
Les marais
La plaine
Le fleuve
La mer
Les habitations
Les vignes

Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations