La biodiversité en Poitou-Charentes

     

Grottes, mines et carrières

Grottes de Rancogne Les cavités souterraines peuvent avoir plusieurs origines. Lorsqu’elles sont naturelles, elles ont une origine karstique et se développent dans les coteaux calcaires Calcaire Roche sédimentaire essentiellement composée de carbonate de calcium CaCO3. creusés, par dissolution, par les eaux d’infiltration.
En Poitou-Charentes, la Vienne est le département qui présente le plus de cavités naturelles avec plus de 380 grottes et gouffres. Par contre, la Charente et la Charente-Maritime n’en comptent que quelques dizaines ; elles sont très rares dans les Deux-Sèvres.

Il existe également des cavités artificielles constituées par d’anciennes carrières ou mines, autrefois fortement exploitées mais dont la plupart ont été abandonnées après avoir été parfois réutilisées comme champignonnières.
Un inventaire du BRGM datant de 1996 recense 380 carrières ou groupes de carrières pour la région, avec plus des deux tiers situés dans le nord de la Vienne.
Le nombre de carrières au 31 décembre 2005 s’élevait à 255 contre 268 en 2004 (DREAL).

Malgré une certaine hétérogénéité dans leur répartition, la région Poitou-Charentes est donc particulièrement riche en sites hypogés. Certains sont très remarquables. Notre région présente aussi de nombreuses grottes.

Lire la suite...

Renseignez-vous auprès des experts du réseau


  • Logo Poitou-Charentes Nature

  • Logo Conservatoire d'espaces naturels de Poitou-Charentes

  • Logo Bureau de recherches géologiques et minières
Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations